À la Résidence équestre La Corona, nous mettons l’accent sur les zones vulnérables du cadre où s’exerce notre activité: le monde équestre et le milieu naturel et agricole. Notre Responsabilité Sociale/ Animale/ Environnementale d’Entreprise fait partie de notre propre activité. L’une n’existe pas sans l’autre.

Actions que nous réalisons grâce aux chevaux et pour eux

Soutien aux associations d’aide aux chevaux

À La Corona nous soutenons de manière économique, logistique et publicitaire des associations dédiées à la défense, sauvetage et soin des chevaux en situation vulnérable. Nous sommes membres/parrains de:

Adoption d’équidés en situation vulnérable

À La Corona, nous avons adopté des équidés qui étaient en situation de risque et dont l’avenir était incertain ou funeste. Il s’agit de chevaux abandonnés ou non aptes à la pratique de disciplines hippiques en raison de leur âge avancé, de blessures irréversibles ou suite à des mauvais traitements physiques ou psychiques. Ils font partie de la famille et sont parfaitement intégrés au reste du troupeau.

Études liées au monde équin et aux écosystèmes naturels

Éthologie du cheval

Nous avons commencé une étude sur le comportement du cheval domestique amené à vivre en semi-liberté et en troupeau, imitant son mode de vie ancestral.

Nous nous efforçons de réunir toute information sur les origines et les expériences de chaque cheval avant l’arrivée à La Corona, et surtout sur son adaptation postérieure à la vie en liberté.

Nous avons pu vérifier que des facteurs comme la discipline hippique du cheval, l’intensité de son activité sportive, le temps passé avec sa mère biologique, le nombre de propriétaires qu’il a eu, l’affection qu’il a pu recevoir, ses expériences en bons et mauvais traitements ou bien la typologie d’hébergements où il a vécu, conditionnent dans une plus ou moins grande mesure son autoestime, sa capacité d’intégration au troupeau, la position hiérarchique qu’il occupe dans celui-ci et, même, son état de santé.

Il existe une vaste bibliographie sur le comportement du cheval sauvage en troupeau, mais très peu sur le comportement du cheval domestique retournant à son mode de vie originaire, en troupeau, libre et dans un environnement totalement naturel.

Augmentation du nombre d’oiseaux insectivores qui soulagent les chevaux de la présence de mouches et taons

En collaboration avec l’Institut Catalan d'Ornithologie (ICO), nous menons à bien des actions visant à augmenter les populations d’oiseaux insectivores sur le domaine La Corona, qui avaient fortement diminué suite aux pratiques agricoles conventionnelles (dont l’utilisation de produits agrochimiques) effectuées auparavant dans les champs de La Corona.

Après plusieurs années où diverses actions ont été entreprises (dont la mise en place de nichoirs sur l’ensemble du domaine), les populations d’oiseaux sont en augmentation constante en nombre d’individus et en termes de diversité d’espèces. Un élément significatif et qui confirme nos bons résultats : les études réalisées en dehors des limites du domaine La Corona montrent que le nombre d’individus de chaque population d’oiseaux et la diversité des espèces se sont vus considérablement réduits par rapport aux résultats obtenus à La Corona.

Nous partageons les informations obtenues avec le monde scientifique. Pour ce faire, la Résidence équestre La Corona fait partie de la plateforme biologique duSOCC (Suivi d'Oiseaux Communs en Catalogne), Pour transmettre les informations, les nichoirs placés sont géoréférencés par l’ICO, les oiseaux sont bagués et leur comportement fait l’objet d’un suivi.

Actions réalisées dans la nature et pour lutter contre le réchauffement climatique

Rétablissement et consolidation des écosystèmes méditerranéens.

Nous avons revu le Plan d’aménagement forestier du domaine La Corona. Nous privilégions les objectifs de protection et de prévention des incendies de forêts face aux objectifs de production qui y figuraient auparavant. En résumé : nous mettons l’accent sur la protection et l’amélioration de la nature dans nos actions de gestion durable des forêts.

Ces actions sont à leur tour optimisées par le pastoralisme que les chevaux et poneys exercent sur le sous-bois, réduisant ainsi le risque de propagation du feu en cas d’incendie.

Nous disposons de l’agrément international PEFC qui cautionne notre Gestion durable des forêts (Sustainable Forest Management)

Le domaine La Corona bénéficie de la certification à caractère international PEFC (Programme de reconnaissance des certifications forestières). Cette certification atteste du fait que la gestion durable des forêts que nous effectuons et les produits forestiers qui en résultent renforcent le potentiel des forêts et des zones naturelles pour maximiser les avantages qu’elles procurent à la planète et à la société.

Augmentation de la capacité de puits de CO 2 des forêts du domaine La Corona

La modalité de gestion des forêts que nous mettons en œuvre n’est pas seulement durable, elle augmente aussi la capacité de piégeage de carbone atmosphérique des forêts du domaine La Corona d’au moins 1 000 kg d’équivalent CO 2 par hectare (nous avons environ 140 hectares boisés et 30 de terres agricoles !) et ce, chaque année.

Pour réaffirmer notre engagement, à La Corona nous collaborons au projet européen LifeForestCO2 en diffusant des informations visant à renforcer le rôle de puits de carbone des forêts grâce à des actions de gestion durable des forêts.

Nous participons donc activement à l’atténuation du changement climatique en réduisant les concentrations de CO 2 qui surchauffent notre planète et en fixant ce carbone dans les arbres et arbustes de notre domaine.

Meilleure adaptation au réchauffement climatique des écosystèmes naturels et de la faune associée

Nous gérons les forêts de façon à ce que:

  • elles soient moins vulnérables aux incendies de forêts et plus résistantes aux périodes de sécheresse ;
  • les affections causées par des agents pathogènes sur la végétation soient moins récurrentes et moins préjudiciables ;
  • la production d’aliment soit optimisée et qu’elles servent de refuges à la faune sauvage.

Dans ce contexte, les chevaux et poneys sont les grands protagonistes. Ils vivent en parfaite harmonie avec la faune sauvage, réduisent considérablement le risque d’incendie de forêt en gardant le sous-bois sous contrôle et taillent les arbustes et les arbres, supprimant ainsi la continuité végétale entre le sol et les arbres. Ils fertilisent aussi les sols cultivables et forestiers et contribuent à la conservation de la qualité du paysage de ce splendide cadre naturel.

Vous avez envie de contribuer à nos actions de RSE?

C’est très simple : vous pouvez acheter certains de nos vêtements et accessoires durables, conçus par Elena Granollés, créatrice mode et textile et grande amie de La Corona.

De plus, deux organismes à caractère social, Comunitat Els Avets et Fundació Roure, participent à la confection des produits. Les recettes générées par la vente de ces produits sont intégralement destinées aux actions de RSE de La Corona. Grâce à leur acquisition :

  • vous collaborez à  l’adoption de chevaux, de poneys et d’ânes;
  • vous aidez les associations d’aide et de sauvetage d’équidés parrainées par La Corona;
  • vous participez aux actions de récupération de la nature, de ses écosystèmes et de la faune qui y vit;
  • vous contribuez à l’atténuation du réchauffement climatique et vous favorisez les forêts pour qu’elles s’adaptent au réchauffement climatique et qu’elles soient plus résistantes et résilientes à ses effets adverses (incendies, sécheresses, ravageurs, pluies intenses,...).

Envie de collaborer?